Scroll left
  • Fin avril,  le parc de Plaisance vient d'ouvrir, les trilles: signe indéniable du printemps width:640;;height:421
  • width:469;;height:640
  • Jusqu'au début mai, on risque de voir des bernaches. width:640;;height:225
  • Bourgeons annonciateurs width:640;;height:460
  • La rivière des Outaouais est encore haute width:640;;height:443
  • width:640;;height:427
  • width:640;;height:447
  • width:640;;height:396
  • width:421;;height:640
  • width:640;;height:555
  • width:640;;height:499
  • width:640;;height:427
  • width:640;;height:445
  • Le sentier était fermé entre les kilomètres 4 et 5 width:478;;height:640
  • width:431;;height:640
  • width:427;;height:640
  • width:427;;height:640
  • Mois de mai, les bourgeons poussent à vue d'oeil width:393;;height:640
  • Une cabane à sucre qui résiste au temps. À peine visible en été. width:640;;height:441
  • width:427;;height:640
  • width:440;;height:640
  • Fleurs de cerisier width:640;;height:427
  • Quelques semaines plus tard, en juin. width:427;;height:640
  • Le ciel est moins bleu que les jours précédents,<br /> mais les reflets se font plus doux width:443;;height:640
  • Mi-mai. Côté de la presqu'île, les outardes ont quitté les lieux width:640;;height:305
  • Sur la nouvelle partie de la piste cyclable qui longe la route 148, toujours au bord de la rivière des Outaouais width:640;;height:427
  • width:640;;height:606
  • width:385;;height:640
  • width:640;;height:427
  • width:429;;height:640
  • width:640;;height:427
  • width:435;;height:640
  • width:640;;height:405
  • width:432;;height:640
  • width:640;;height:427
  • Une ancienne carrière, tout au long de la piste, des roches délimitent le sentier. width:640;;height:427
  • Iris sauvages width:640;;height:529
  • Rien à l'épreuve des castors width:640;;height:427
  • La pluie de juin laisse des traces width:427;;height:640
  • width:408;;height:640
  • Une toilette sur le sentier width:427;;height:640
  • Halte à Thurso, au bout ou au début de la piste, c'est selon. width:420;;height:640
  • width:427;;height:640
  • Fin juin, les arbres sont majestueux width:427;;height:640
  • Mi-juillet, même endroit, déjà les verts sont plus fades, moins lumineux et pourtant moins d'humidité en l'air. width:429;;height:640
  • Mi-juillet, au bout du sentier des Outaouais, près sur quai. width:640;;height:427
  • À Thurso, les bateaux font halte. width:640;;height:570
  • width:640;;height:400
  • À Thurso, agréable halte. width:640;;height:427
  • Arbres majestueux, une baie tranquille, la vie est belle. width:640;;height:427
  • Je me demande si c'Était déjà beau comme ça dans les années '60. width:427;;height:640
  • Une ancienne grange qui a déjà servi. width:640;;height:475
  • Qui pouvait bien habiter sur cette toute petite presqu'île? width:640;;height:364
  • L'entrée, secteur Baie-noire. width:427;;height:640
  • On ne se lasse pas de les admirer. width:640;;height:427
  • Belvédère, surtout utilisé au printemps pour observer les bernaches. Quoique à la mi-juillet, on y a vu des tyrans-tritri. width:640;;height:381
  • Mi-juillet, graminés dorés. width:640;;height:427
  • Fin du sentier de la petite presqu'île, aire de pique-nique width:417;;height:640
  • Au bout du sentier de la petite presqu'île, sur la falaise-belvédaire, une table penchée. width:640;;height:427
  • Vue de la falaise au bout du sentier de la petite presqu'île width:640;;height:449
  • Papineauville vue de la falaise width:640;;height:373
  • Début août, sentier du côté de la petite presqu'île. width:407;;height:640
  • Du côté des yourtes width:640;;height:414
  • Un dindon sauvage, femelle qui se promène tranquillement width:640;;height:416
  • Plage de la baie de la Pentecôte, accès Desjardins width:538;;height:640
  • Couleurs de l'été width:640;;height:438
Scroll right