Voyages de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
Sainte-Flavie juin 2015
Bas Saint-Laurent 2018
Rives du Saint-Laurent, Baie Saint-Paul, Saint-Siméon, Notre-Dame-du-Portage, L'Islet-sur-mer, Nicolet, Deschaïllons, Sorel
Mauricie (parc national), Voyages de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
Parc Doncaster, Sainte-Adèle, escapade de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
Adirondacks
Voyages de Claude Lamarche et de Louise Falstrault. Burlington, lac Champlain
Les Montagnes blanches au New-Hampshire
Voyages de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
Voyages de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
Gaspésie
Val-Comeau, Nouveau-Brunswick, de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
Ouest du Canada et des Etats-Unis, voyages de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
voyage en Ontario, baie Georgienne, parc Killbear
Lac-Saint-Jean, Saguenay, Val-Jalbert, Saint-Félicien, Saint-Siméon, Tadoussac
Côte-Nord, Tadoussac, Baie-Comeau, Sept-Îles, Havre Saint-Pierre, Longue-Pointe-ce-Mongan, Natashquan
Yukon-Alaska
Croisière sur le Bella Desgagnés
Tunisie, voyage de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
Espagne, Andalousie, Portugal
Voyages de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
pge titre des voyages dans le sud
Ouest du Canada et des Etats-Unis, voyages de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
Cape Cod, Voyages de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
Floride et Georgie, voyage de Claude Lamarche et de Louise Falstrault
New-Hampshire et Maine aux Etats-Unis récit
sud-ouest americain, Louisiane, Texas, Arizona
Yukon-Alaska
Contact avec Claude Lamarche et de Louise Falstrault

Quatre jours dans les


White Mountain

au

New-Hampshire


album photos
en bas de la page

  

En septembre 2012, petite escapade de quatre jours dans le New Hampshire, plus précisément, les Montagnes blanches, plus précisément encore, à North Conway pour les Factory Outlet et à Franconia pour le retour par le Kancamagus highway et la nature. De surcroît: quatre belles journées ensoleillées.

Après avoir posé la question à quelques amis et membres de la famille, résidents Montréalais, nous décidons, malgré leur avis, de passer par le chemin que l'on connaît le mieux: la 40, la 15 (boul. Décarie), et le pont Champlain pour rejoindre la 10 et Magog. Belle surprise: direction sud, tout va bien, aucun ralentissement, circulation fluide, le lundi matin vers 11 heures. Une fois les douanes passées (sans attente, mais on nous a enlevé nos tomates ontariennes), nous empruntons la 91 jusqu'à Saint-Johnsbury et ensuite la 93 jusqu'à Bethlehem et finalement la 302 jusqu'à North Conway. Bien lentement pour admirer l'architecture typiquement Nouvelle-Angelterre.


Habituellement (bon, disons deux fois en quinze ans), nous couchons au Blackberry Crossing dans le White Mountain National Forest, mais étant donné les nuits fraîches on a plutôt choisi l'eau et l'électricité au Saco River Campground, situé au beau milieu de la ville de North Conway.

 
Je ne suis pas folle du magasinage, surtout pas dans les grandes surfaces, mais là, dans ces Factory Outlet, c’est différent. Ce sont de petites boutiques, dont l’extérieur a beaucoup de charme. Pas question de grandes affiches lumineuses, les pancartes sont souvent des œuvres d’art.

Pour fêter un anniversaire, nous avons diné dans un Appelbee’s. C’était la première fois. Pas si mal. Meilleur que les Golden Coral et surtout, nouvelle entrée pour nous : des croustilles de pomme de terre que l’on déguste avec une trempette tiède. Rien à voir avec les sempiternelles salsas.


Le lendemain, direction le Kancamagus Highway, à 40 milles à l’heure. Bien sûr, le paysage serait encore plus beau une fois que les érables auront rougi, mais on ne choisit pas toujours le temps où on peut aller en quelque part. Quand même très beau, ce chemin qui longe la Swift river. Notre Roadtrek monte sans problème et redescend gentiment.

 

Une fois à Lincoln, près de l’autoroute 93, nous voulions nous arrêter au Lafayette campground. Le prix de 25 $ sans service est bien attirant, mais non seulement c’est pas que le détour quand on s’en va au nord, il faut revenir sur nos pas et surveiller les indications, mais surtout une fois sur place, les chemins qui serpentent le camping sont étroits et lors de notre passage, ils étaient pleins de trous et les emplacements sont loin d’être de niveau. Bref on est ressorties aussi vite, sans payer et, pas plus de facilité à trouver le canon Rv Park qui dit-on, est à côté, on a finalement continué quelques milles et on a déniché un camping un peu plus au nord, à Franconia. Bon, 45 $ US pour deux services, wi-fi gratuit, mais sur le bord d’une très belle rivière : le Fransted campground. Ça finit bien cette petite escapade.


Le jeudi matin, vers 10 h 30, personne aux douanes. Entre le pont Champlain et l’échangeur Turcot, circulation dense, mais patientes et calmes — et surtout averties—, on passe à travers! 


Agrandir le plan

Nos voyages et nos escapades

2012